105, boulevard Raspail 75006 Paris – Salle 2

mardi 26 novembre 2013, 17h à 19h



Wolfgang Wildgen

« Sémiotique visuelle » (à partir de Visuelle Semiotik, Transcript Verlag, 2013) »

Argumentaire de la séance

Dans mon livre Visuelle Semiotik, j’ai pris en considération les apports de Ernst Cassirer (dans sa philosophie des formes symboliques élaborée entre 1920 à 1945) et de René Thom (dans ses articles sémiotiques de 1970 à 1990) pour élaborer un nouveau fondement philosophique et mathématique de la sémiotique. J’appelle cette nouvelle conception « sémiotique dynamique ». Celle-ci hérite de Cassirer l’idée d’une base commune, la capacité humaine du symbolique, et son déploiement dans les différentes formes symboliques : langage, mythe, science, art, technologie et autres. Dans la pensée de Thom, la topologie (géométrie) et l’analyse morphodynamique remplacent les schématismes logiques, qui furent la référence privilégiée de Kant à Carnap. Pour la sémiotique dynamique appliquée au visuel, l’espace, les perspectives spatiales, le mouvement, l’interaction spatiale, le conflit dans l’espace ont une importance primordiale.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

220 Aruba FTP Server

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.